La reconstitution...De vieux gréements

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1716
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: La reconstitution...De vieux gréements

Message par C-J de Beauvau » 02 sept. 2019, 23:43

Et pourtant :« Une femme sur un bateau, c’est comme un lapin, ça porte malheur ! Sinon la figure de proue la seul femme acceptée ?!!!» Elles attisaient les convoitises, les jalousies, les passions et les tentatives de viol, tout en semant la zizanie entre les membres d'équipage.
S'il venait à arriver qu'une femme puisse se trouver à bord – uniquement en tant que passagère — alors celle-ci était responsable de tous les malheurs qui se passaient à bord et pouvait être malmenée.
Une situation en évolution .... :D :
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... lheur.html
:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2371
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La reconstitution...De vieux gréements

Message par Demi-solde » 03 sept. 2019, 00:51

C-J de Beauvau a écrit :
02 sept. 2019, 23:43
Une situation en évolution ....
La classe Suffren, dont la tête de série a été dévoilée au public le 12 juillet 2019 et qui sera livrée à la Marine en 2020, sera le premier type de sous-marins français, et a priori l'un des rares dans le monde, à pouvoir embarquer des sous-marinières grâce aux logements spécifiques qui ont été installés.
Image
Image

Cordialement

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1221
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: La reconstitution...De vieux gréements

Message par Général Colbert » 03 sept. 2019, 15:19

Une femme commande actuellement le bâtiment océanographique Laplace.

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2371
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La reconstitution...De vieux gréements

Message par Demi-solde » 03 sept. 2019, 23:05

Demi-solde a écrit :
10 févr. 2019, 19:40
Image
Image

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2371
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La reconstitution...De vieux gréements

Message par Demi-solde » 15 sept. 2019, 23:19

Une curiosité que je ne m'explique pas...

Image

Sur le tableau "Napoléon Ier et L'impératrice Marie-Louise assistant au défilé de l'escadre de l'amiral Troude le 30 mai 1811 en rade de Cherbourg", de Louis-Philippe Crépin, les navires qui paradent sous les yeux du couple impérial, et notamment les deux les plus visibles, naviguent sans que leurs voiles principales ne soient déployées. Ni grand-voile, ni misaine ; ni grand-hunier, ni petit-hunier ; ni grand-perroquet, petit-perroquet, perroquet-de-fougue ou perruche... les navires sont propulsés par le petit-foc et leurs bonnettes.

Image

Les bonnettes sont des voiles trapézoïdales légères que l'on gréer sur des bouts-dehors qui prolongent temporairement les vergues des voiliers à gréement carré pour augmenter, par petit temps, la puissance de propulsion au portant, c'est à dire par vent arrière ou au grand largue. Les bonnettes sont des voiles inconfortables voire dangereuses pour les gabiers, puisque situées en bout de vergue et même au-delà, où les mouvements du navire (roulis, tangage) sont amplifiés. Ici, il n'est pas question d'augmenter la puissance puisque les voiles carrées ne sont tout simplement pas déployées. Pourquoi une telle configuration ? Il est difficile de croire que Crépin ait fait n'importe quoi ; tout le monde ne connait pas les bonnettes, lui connait un minimum le sujet qu'il dépeint, il est contemporain aux évènements qu'il peint et il est peintre de la Marine. Je ne sais pas s'il a eu l'heur d'être à Cherbourg ce jour-là et d'apercevoir cette scène, mais pour représenter de telles configurations de voiles, il a du un jour les observer.

Pourquoi les bonnettes en lieu et place des voiles principales ? Pour donner du volume au gréement sans apporter trop de puissance au navire ? Pour permettre à l'Empereur d'apercevoir la mâture et les gabiers qui y sont perchés ? Pour faire une démonstration de virtuosité de ces gabiers ?

Mystère...


Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2371
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La reconstitution...De vieux gréements

Message par Demi-solde » 29 sept. 2019, 09:36

Demi-solde a écrit :
22 juin 2019, 18:50
Superbe reconstitution du HMS Victory de Nelson, datée de 1935 :

Image

Toutefois la gite est trop prononcée pour être honnête... Et pour cause !

Image
Dans la même idée, la frégate du Prince Impérial, mise à l'eau dans l'étang des Carpes à Fontainebleau, en 1863 :

Frégate - 01.JPG

Frégate - 02.JPG

Frégate - 03.JPG

Frégate - 04.JPG

Frégate - 05.JPG

Cordialement

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Vieux de la vieille
    par la remonte » 18 mars 2016, 08:49 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    872 Vues
    Dernier message par la remonte
    18 mars 2016, 10:07
  • Reconstitution cavalerie
    par jp. montbazet » 11 sept. 2018, 18:00 » dans Espace visiteurs
    10 Réponses
    1696 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    14 sept. 2018, 17:55
  • Annuaire de la reconstitution historique.
    par J-B Laborde » 18 févr. 2016, 09:34 » dans Blogs et sites personnels
    2 Réponses
    2175 Vues
    Dernier message par LeBarde
    18 févr. 2016, 10:53
  • Reconstitution de la bataille du 18 juin 1815
    par Joker » 31 mai 2019, 20:09 » dans L'actualité napoléonienne
    6 Réponses
    856 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    02 juil. 2019, 17:31