INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Drouet Cyril

INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par Drouet Cyril »

1er régiment d'infanterie (de ligne)


Bonjour,

Voici ce que l’on trouve sur l’historique du 1er régiment de ligne sur le site « The Napoléon Series » :

1569: Created in Picardie
1585: Regiment de Picardie
1785: Regiment Colonel-General
1791: 1er Regiment d'Infanterie
1794: 1er demi-brigade de Bataille(formed from the following battalions)
1er Bataillon, 1er Regiment d'Infanterie
1er Bataillon Volontaires La butte des moulins de Paris 3e Bataillon Volontaires du Loiret
1796: 1er demi-brigade d'Infanterie de Ligne (formed from)
131e demi-brigade de Bataille
(1er Bat, 71e Regt d'Inf, 17e Bat Vol des Reserve and 8e Bat Vol de Paris)
1803: 1er Regiment d'Infanterie de Ligne


Colonels and Chef de Brigade

1791: De Chantereine (Jean-Dubois) - Colonel
1791: De Courcy d'Hervilly (Charles-Augustin) - Colonel
1792: De Montigny (Louis-Adrien Brice) - Colonel
1794: Levrier (Joseph-Placide-Alexandre) - Chef de Brigade
1796: Delamarre (Jean-Francois) - Chef de Brigade
1798: Lepreux (Antoine-Francois) - Chef de Brigade
1799: Desgraviers-Bertholet (Francois-Ganivet) - Chef de Brigade and Colonel in 1803
1807: Saint-Martin (Jean) - Colonel
1814: Cornebize (Louis-Jean-Baptiste) - Colonel
1815: Jacquemet (Michel) - Colonel


Of the above officers three attained the rank of General of Brigade and above

De Montigny (Louis-Adrien Brice)
Born: 19 December 1738
Colonel: 26 October 1792
General de Brigade: 8 March 1793
General de Division: 10 July 1796
Commander of the Legion d'honeur: 14 June 1804
Baron of the Empire: 19 March 1808
Died: 6 May 1811

Levrier (Joseoh-Placide-Alexandre)
The Regimental History states Chef de Brigade Levrier was promoted G of D in 1796, no further information available, he is not mentioned under this name in George Six.

Desgraviers-Bertholet (Francois-Ganivet)
Born: 4 February 1768
Chef de Brigade: 30 June 1799 (1er demi-brigade d'Infanterie)
Colonel: 1803 (1er Regiment d'Infanterie)
Colonel: 14 August 1809 (4e Regiment d'Infanterie Legere)
General de Brigade: 22 June 1811
Officer of the Legion d'Honneur: 14 June 1804
Baron of the Empire: 1 January 1813 (awarded posthumously)
Died: 26 July 1812 (of wounds sustained at the battle of Salamanca)


Colonels killed and wounded while commanding the 1er Regiment d'Infanterie

Colonel Saint-Martin: wounded 16 April 1809

Officers killed and wounded while serving with the 1er Regiment d'Infanterie during the period 1804-1815

Officers killed: Twenty
Officers died of wounds: Eleven
Officers wounded: One hundred and twenty-seven


Regimental war record (Battles and Combats)

1792: Valmy
1793: Wissembourg
1794: Fleurus
1799: Zurich
1800: Moeskirch and Biberach
1805: Caldiero
1806: Civita-del-Tronto and Galiano
1809: Sacile and Wagram
1811: Miranda-Castegna
1812: Arapiles (Salamanca)
1813: Saint-Sebastien
1813: Lutzen, Bautzen, Dresden and Leipzig
1814: Saint-Julien
1814: Brienne, Sezanne, Montmirail, Vauchamps, Laon and Paris
1815: Quatre-Bras and Waterloo
Battle Honours
Fleurus 1794, Moeskirch 1800 and Biberach 1800

Pour plus de précisions, comme vous l’a dit Christophe, je vous conseille de prendre contact avec le Service Historique de l’armée de Terre :
http://www.nithart.com/s.h.a.t.htm

N’hésitez pas à nous faire part de vos découvertes.

Salutations respectueuses.
Christophe

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par Christophe »

1er régiment d'infanterie de ligne

Cher Vincent,

Voici ce que j'ai trouvé concernant le 1er de ligne (extrait de "Au Drapeau" de Maurice Loir, 1897):

1er régiment d'infanterie de ligne.

Formation: Ancien régiment de Picardie
1er janvier 1791, 1er régiment d'infanterie
Constitué en 1793
Formé de nouveau en 1796 et en 1803
Licencié en 1815
Formé définitivement en 1820.

Dates inscrites sur le drapeau:

Fleurus 1794
Moerskirch 1800
Biberach 1800
Millianah 1842

Actions d'éclat du régiment:

La 1ère demi-brigade contribua puissamment à la victoire de Fleurus, en enlevant aux Autrichiens la clef de la position qu'ils occupaient au moment décisif de cette journée.
grognard Riceys

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par grognard Riceys »

55ème

:salut:
bonsoir,
je recherche des informations sur le 55ème de ligne pendant la bataille d'Austerlitz.
En fait, un de mes ancêtres à enlevé un canon russe pendant une attaque.
Le 55ème fait partie de la 2ème brigade (4ème corps de Soult).

Je cherche un livre précis sur ce régiment, un site internet, et toute info sur le 55ème à Austerlitz.
Merci d'avance pour votre aide......
cordialement
patrice
La Gaufre

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par La Gaufre »

Tu voudrais nous faire croire que tu n'a pas ça dans ton grenier, prêt à s'éffondrer sous le poids des bouquins 1er Empire !!!!!
Tu nous testes.......... :) Avoue..
C.Douville

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par C.Douville »

55ème

Bonjour,

Dans le Soult de Nicole Gotteri, l'on trouve deux trois lignes sur les actions du 55eme de ligne à Austerlitz. Emmenés par l'énergique colonel Ledru des Essarts, les soldats Français du 55eme de ligne vont s'emparer d'une première batterie Russe de six pièces, puis neutraliser de suite une seconde batterie Russe de huit pièces. Enfin, le 55eme de ligne réussit à tenir tête à une charge des cuirassiers de la Garde Impériale de Russie. Quelques instants plus tard, le maréchal Soult vint faire au colonel Ledru des Essarts "les compliments les plus flatteurs".
Drouet Cyril

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par Drouet Cyril »

55ème

Bonjour,

Le 55e, lors de la montée du plateau, se trouvait avec le 43e, en arrière de la brigade Thiébault (14e et 36e de ligne), cette dernière soutenant la marche du 10e léger.
Alors que le village de Pratzen était assailli par Thiébault, le 55e, formé en lignes de colonnes par bataillon, contourna la localité par l’ouest et prit victorieusement de flanc les troupes de Miloradovitch attaqué de front par les 46e et 57e de ligne (brigade Ferey, division Vandamme).

Suite à ces combats, la division Saint-hilaire marcha vers l’angle sud-ouest de plateau. Là, soutenue par la brigade Levasseur (18e et 75e de ligne, division Legrand), elle étrilla deux bataillons de Koursk avant de descendre sur Sokolnitz. Dans cette marche, la brigade Varé (accompagnée de la brigade Levasseur) était placé sur la droite.

Salutations respectueuses.
Très Saint Père Fulub

INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par Très Saint Père Fulub »

LE 105e Régiment d'infanterie à Saint-Jean d'Angely


Le seul incident notable qui arriva pdt le sejour du regiment concerne son chef de corps,le colonel HABER,un officier de valeur.
selon le colonel,les militaires avaient le droit de chasser sur toutes les terres.Ainsi donc il chassait dans les environs de st jean d'angely,mais en endommmageant les cultures,surtout les champs de ble et les vignes.Mais le point de vue du colonel etait en desacord avec la loi et surtout ne faisait pas l'affaire des propriétaires dont les cultures etaient ravagées .Un de ceux ci,rencontrant le colonel et ses chiens en train de chasser dans son champ de blé,ordonna au chasseur impétinent de quitter immediatement son champ,le colonel rembarra séchement le paysan et continua à s'adonner à son sport.Le paysan n'entendit point en rester la.Il courut chez lui,prit un fusil de chasse et vint a la rencontre du colonel.Il lui declara qu'il serait tué si il ne partait pas aussitot.Malgre son courage et sa colere.Le colonel ecouta la voix de la sagesse et de la prudence et quitta aussi vite que possible le terrain devenu dangereux.Il rentra a st JEAN D'ANGELY et mit son regiment en etat d'alerte.Ne pouvant admettre sa reculade,il se rendit chez lz sous prefet pour y demander le chatiment immediat du paysan,menaçant de le faire arreter par ses soldats et de deférer devant le tribunal militaire.Le sous prefet fut bien embarrassé,du bien fondé du droit du paysan et comprenait son accés de colere,mm s'il ne l'excusait pas.Le magistrat de surete fut informer sur le champ de ce grave incident La gendarmerie se transporte à TERNANT et conduit en prison l'homme qui avait menacé de faire justice lui mm,mm si il n'avait^pas le premier tort .Fut mis en liberté et le regiment partit pour faire la campagne de 1805 contre l'autriche.On voit que la fermete et le prudence des magistrats de st JEAN D'ANGELY avaient evite de grands malheurs qu'aurait provoques l'instabilite du colonel un peu trop habitue à vivre en pays conquis.
(extrait d'histoire de st JEAN D'ANGELY) de bernard DRILLEAU
tspf
Drouet Cyril

INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par Drouet Cyril »

18ème régiment

Si je ne m’abuse, le 18e perdit trois fois ses aigles sous l’Empire.

Les deux premières fois à Eylau, où l’aigle du 2e bataillon fut prise par un groupe de dragons russes (l’adjudant Fomine, les dragons Podvorotni, Deriaguine et Erofeiev et le trompette Logvinov) et où celle du 1er bataillon fut enterrée pour ne plus jamais être retrouvée.
Voici ce que l’on trouve à cet égard dans le cinquante-huitième bulletin :
« L’aigle d’un des bataillons du dix-huitième régiment ne s’est pas retrouvée ; elle est probablement tombée entre les mains de l’ennemi. On ne peut en faire le reproche à ce régiment ; c’est, dans la position où il se trouvait, un accident de guerre ; toutefois l’empereur lui en rendra une autre lorsqu’il aura pris un drapeau à l’ennemi. »

La troisième, à Krasnoï, où l’aigle fut prise par le deuxième escadron des uhlans de la Garde russe (les sous-lieutenants Koratcharov et Bolchwing et l’uhlan Dartchenko).

Salutations respectueuses.
Tibule

INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par Tibule »

8ÈME RÉGIMENT

Pendant la campagne de 1806,le 8ème fait partie de la 1ère brigade(général Pacthod) de la 2nde division du premier corps de Bernadotte.Le 8ème n'est donc ni à Iena ni à Auerstaedt.Par contre,il participe à la destruction des troupes du Prince Eugène de Wurtemberg le 17 octobre,et je crois,à la prise de Lubeck(je n'ai pas ma documentation sous les yeux).

En 1807,le 8ème est à Friedland,toujours au sein du 1er corps.Victor remplace temporairement Bernadotte.Le régiment est dans la 2ème brigade(général Darricau)de la 2ème division(général Lapisse).

En 1809,le gros du régiment est en Espagne mais le 4ème bataillon participe à la bataille d'Essling(brigade Albert de la division Tharreau au sein du 2ème corps de Lannes),à celle d'Eckmuhl(mêmes références sauf qu'Oudinot commande le 2ème corps en attendant l'arrivée de Lannes) et à celle de Wagram(mêmes références que pour la bataille d'Eckmuhl).

Voilà camarade,j'espère que tu seras satisfait :salut: :aigle: :Vive-L-Empereur2 .
Tibule

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par Tibule »

8ÈME RÉGIMENT
En ce qui concerne Austerlitz,le 8ème était bien présent et se trouvait en soutien du corps de Soult qui devait prendre le Pratzen :salut: :vive8e: .
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Planches infanterie de ligne 1805
    par Marc Morillon » 08 sept. 2016, 10:57 » dans Napoléon à travers les Arts
    29 Réponses
    4487 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    17 janv. 2017, 15:24
  • [ Napoléonothèque ] Enfants de troupe dans les régiments 1788-1888
    par L'âne » 14 août 2018, 04:21 » dans Napoléonothèque
    1 Réponses
    1088 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    14 août 2018, 17:07
  • Musée de l'infanterie !
    par Paillasse » 25 mai 2016, 21:17 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    1093 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    26 mai 2016, 17:01
  • [INFANTERIE LÉGÈRE] Uniformes
    par Cyril Drouet » 27 oct. 2017, 16:55 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    84 Réponses
    7343 Vues
    Dernier message par rigodon d'honneur
    05 août 2015, 19:58