Boucles d'oreille

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

La Flamme

Boucles d'oreille

Message par La Flamme » 03 août 2005, 19:47

Chers Amis,

Je vous livre ce que j'ai en ma possession :

Déjà à l'époque du Directoire, le port des boucles d'oreille était trés en vogue, comme en atteste Bonnart dans ses Mémoires : "Je fis placer à mes oreilles des anneaux en or ; c'était la mode alors." Sous l'Empire, le port des boucles d'oreille est d'un usage répandu dans l'armée, du maréchal Murat jusqu'au moindre fifre. Dans la Garde Impériale, c'est même la première dépense que l'on fait en arrivant au corps. Un camarade perce alors l'oreille et y introduit un fil de plomb, jusqu'au jour où le budget du soldat lui permettra d'acquérir un anneau d'or du diamètre de l'écu de trois francs, à moins qu'il puisse aller jusqu'à celui de cinq francs, voire acquérir un deuxième anneau.

Cet usage s'est perpétué sous la Restauration, principalement dans la garde royale, et a disparu après 1803.

Voilà, j'espère que cela répondra quelque peu à vos attentes...

Tchiquette

Boucles d'oreille

Message par Tchiquette » 03 août 2005, 19:50

oui c'est tiré du dictionnaire de la grande armée de Alain pigeard

l'Aly

Boucles d'oreille

Message par l'Aly » 03 août 2005, 19:56

:salut:
merci c'est déjà très bien.
et je suppose que venant de M.Pigeard ça ne peut-être que véridique ! :)

Tchiquette

Boucles d'oreille

Message par Tchiquette » 03 août 2005, 20:14

oui exclent ouvrage je le recommande a tout le monde

Tchiquette

Boucles d'oreille

Message par Tchiquette » 03 août 2005, 20:20

Boucles d'oreilles pas réglementaires dans la ligne

Fusilier Marc La Bréole

Boucles d'oreille

Message par Fusilier Marc La Bréole » 03 août 2005, 20:23

Pas pour les fusiliers en tout cas...Peut-étre que ce n'est pas le cas avec les grenadiers de la Ligne.

martchoul

Boucles d'oreille

Message par martchoul » 03 août 2005, 20:58

Merci pour ce début de réponse, mais a t'il un diamètre réglementaire ou alors toute boucle entre 3 et 5 francs sont-elles valables ? De plus, le trou où l'on place la boucle d'oreille est 1 point d'acuité visuel en acupuncture .

dups

Message par dups » 03 août 2005, 21:23

Cet usage s'est perpétué sous la Restauration, principalement dans la garde royale, et a disparu après 1803
Je trouve la phrase mal ficelée. Doit-on rajouter "...pour la ligne" ?
Ceci signifierait que cette tradition aurait constituer l'apanage de la Garde qui aurait été retransmise à la Garde Royale (ne parlons pas d'héritage) ou bien tout simplement n'y aurait-il pas erreur sur la date ?

Bertrand LECLUSE

Message par Bertrand LECLUSE » 04 août 2005, 07:42

Cet usage s'est perpétué sous la Restauration, principalement dans la garde royale, et a disparu après 1803

N'est ce pas plutot "1830" ?

Bonjour à tous,

Pour la boucle d'oreille, il n'y avait pas de diamètre réglementaire. Elle servait au départ d'ultime ressource, de porte-monnaie en fait, en un temps où les soldes (des militaires, pas de la samaritaine) ne suivaient pas forcément les troupes. La boucle d'oreille n'était pas un attribut militaire mais une tradition

CARIBOU

grosse rigolade

Message par CARIBOU » 21 août 2005, 18:26

HIHIHIHIHIHIHIHI!!!! :salut:
Moi je pense que la taille(diamétre) de la boucle d'oreille était faite par rapport à la richesse du grenadier .Il n'y avait pas de taille mini mais plutot une taille maxi
Cela devait être très embétant de pencher d'un cotés :fou: , au pire ils pouvaient équilibrer de l'autre cotés avec une autre :lol:
Comme dit le proverbe la taille ne fait pas tout
ps: Je ne parle pas en connaissance de cause :)