Feuilles de chêne

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateur : Général Colbert

GENERAL COLBERT

Feuilles de chêne

Message par GENERAL COLBERT »

Je complète le message de Patton, en indiquant que les feuilles de chêne sont portées aussi:
-par les contrôleurs et contrôleurs généraux des armées, mélangées à des feuilles d'acanthe;couleur or.
-par les magistrats militaires, mélangées à des feuilles d'aubépine, symbole de prudence, vertu attendue des magistrats,car on se pique quand on touche les feuilles d'aubépine sans précaution. Je suis bien placé pour parler des insignes de magistrat militaire, car je les porte sur mon uniforme réglementaire actuel de magistrat militaire de réserve; couleur or.
-par le Trésor aux armées (les officiers payeurs);couleur argent.
-par les inspecteurs généraux des Eaux et Forêts en 1928, mais je ne sais pas si c'est toujours en vigueur.
Chêne et laurier: préfets, sous-préfets (argent puis or), administrateurs des colonies, administrateurs au Maroc et en Tunisie (protectorats).
Les diplomates portent divers feuillages, assez larges, mais avec une petite bordure de feuilles de chêne. J'ai l'intention d'écrire des livres sur les broderies françaises.
GENERAL COLBERT

Feuilles dechêne - AUTRICHE

Message par GENERAL COLBERT »

Dans le tome 2 de "L'uniforme et les armes de soldats du premier empire",Liliane et Fred Funcken représentent les soldats autrichiens de 1807 à 1815 portant des feuilles de chêne naturelles à leurs coiffures.
Pour l'origine, j'ai l'explication ailleurs, je vais vous trouver ça. :)
GENERAL COLBERT

Chêne et sapin -AUTRICHE

Message par GENERAL COLBERT »

Dans un article de Bruno Dotto:"L'infanterie autrichienne à Solférino -1879" que j'ai archivé dans un classeur, et qui doit être de la Gazette des Uniformes ou de Uniformes, l'auteur indique en page 14: "Le gousset porte pompon reçoit le symbole traditionnel en campagne,les feuilles de chêne (ou les rameaux de sapin durant la mauvaise saison)."
En page 16 d'un article de Tradition Magazine n°213 signé d'Alfred Umhey, sont représentés des grenadiers autrichiens portant des feuilles de chêne au dessus de la cocarde, du côté gauche de leur bonnet :lesgravures de Hansfeld sont de 1803 (collection Alfred et Roland Umhey).
Philip Haythornwaite, "Austrian Line Infantry 1809", dans la revue britannique Military Modelling, nous indique:"An interesting anachronism perpetuated by the Austian Army in this period was the wearing of a "field-sign", the temporary distinctive badge worn in the 17th century to distinguish friend from foe in the days before recognisable national uniforms were in use.For the Austrian army, the Feldzeichen or field sign was a sprig of green leaves stuck into the headdress,used principally for parades or other special occasions but doubtless in the field as well."
GENERAL COLBERT

Chêne et sapin -AUTRICHE (suite et fin)

Message par GENERAL COLBERT »

J'ai cité le texte en anglais, j'ai du couper (le texte, pas les feuilles) avant de traduire, pour être sûr que le message passe.
"Un intéressant anchronisme perpétué par l'armée autrichienne à cette période était le port d'un "insigne de campagne", l'insigne distinctif porté au dix-septième siècle pour distignuer les amis des ennemis avant que des uniformes nationaux distinctifs ne fussent utilisés. Pour l'armée autrichienne, le Feldzeichen ou insigne de campagne était un brin (ou un rameau) de feuilles vertes fiché dans la coiffure, utilisé principalement pour les parades mais sans doute tout aussi bien en campagne."
Voilà, vous avez la réponse à la question initialement posée !
:salut:
la remonte

Message par la remonte »

Merci Colbert , n'hésitez pas à intervenir plus souvent .
Marlène

Message par Marlène »

Marlène, les majors portent une feuille de chêne bronze ou or, et les lieutenants-colonels une feuille de chêne argent. Les colonels portent un aigle argent (ou une aigle, puisque en héraldique, l'aigle est du genre féminin).
Merci du renseignement, Colbert.
Ils se trouve qu'un membre de ma famille était militaire de carrière dans l'armée américaine, mais je ne me souvenais pas concernant la feuille de chêne argent.

:fleur3:
GENERAL COLBERT

Croix de fer avec feuilles de chêne

Message par GENERAL COLBERT »

La Remonte, comme récompense suprême, la croix de fer avec feuilles de chêne c'est allemand et c'est la deuxième guerre mondiale. La hiérarchie était : croix de fer de deuxième classe (médaille pendue à un ruban, noir -blanc-noir pendant le première guerre, noir-blanc-rouge au centre en 1939) - croix de fer de première classe (médaille sans ruban,portée comme une plaque) - croix de chevalier (Ritterkreuz) portée suspendue au cou, comme une cravate de commandeur d'un ordre français - croix de chevalier avec feuilles de chêne - croix de chevalier avec feuilles de chêne et glaives - croix de chevalier avec feuilles de chêne, glaives et brillants - croix de chevalier avec feuilles de chêne en or, glaives et brillants - étoile de la grand'croix -Hermann Goering, seul titulaire).
La croix de fer a été créée en 1813, rétablie en 14/18, puis sous Hitler par une loi du 1er septembre 1939. Les grades supérieurs ont été créés au fur et à mesure,avec la multiplication des actes dignes de hautes récompenses. Il y a eu aussi une croix allemande en or (et je crois aussi, en argent) portée en plaque du côté droit de la poitrine, cercle blanc avec un swastika noir, entouré de rayons or (ou argent selon la classe, je crois) appelée familièrement "l'oeuf sur le plat". Pendant la première guerre, la récompense suprême était l'ordre prussien "Pour le Mérite" (l'écrivain Ernst Jünger en était porteur).

:salut:
Latour-Maubourg

Message par Latour-Maubourg »

les feuilles de chêne sont portées aussi:
par les officiers de la police nationale :salut:
GENERAL COLBERT

feuilles de chêne

Message par GENERAL COLBERT »

par les commissaires de police, on l'a dit, et par les officiers de la Police Nationale (et, sous les second empire, par les officiers de paix, leurs ancêtres), c'est exact, Latour-Maubourg. Feuilles au col, actuellement, mais galons sur les pattes d'épaule (ou passants d'épaule).
:salut:
Latour-Maubourg

Message par Latour-Maubourg »

Très exact mon cher Colbert :salut: