[FAISCEAUX d'ARMES]

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

O neills

Message par O neills » 12 sept. 2006, 19:50

voila merci sans soucis en effet le premier vrai reglement que j'ai vu (mais j'en ai peut etre raté ) est celui de 1831

avant c'est le vide sideral si ce n'est que l'on sait qu'ils sont fait par files et par trois

nous (la legion) utilisions la methode comunne avant.
apres 1 bayo pétée et deux baguettes rompues on a commencé a se poser des questions

et la premiere a été : en cas d'alerte on fait comment
on reuni le peloton afin que chacun prenne son flingue??? meme avec des gars super entrainés ça prends du temps!!

bon apres moult recherche on a trouvé une methode qui permet de faire le faisceau en moins de 10 secondes (non formé en file , les gars sont en triangle) en moins de 40 secondes (formé en files) et de le rompre dans n'importe quel cas en moins de 5 secondes :)
en l'absence de sources on a recherché ce qui ete le plus rapide et le plus pratique

de plus il est aussi solide qu'un faisceau fait "a l'ancienne" puisqu'on a pendu dessus tout le barda de 3 hommes et qu'il n'a meme pas vacillé

:salut:

Dorsenne

[FAISCEAUX d'ARMES]

Message par Dorsenne » 13 sept. 2006, 11:40

Voici quelques éléments:

Manuel d'infanterie 1813 4éd. Paris, chez Magimel (Bardin)

Il est d'un usage aussi ancien que celui de la baïonnette, de mettre les armes en faisceaux avant les repos des grands exercices, et au bivouac; cependant on ne trouve rien d'écrit à ce sujet: voici la manière dont on a vu les régiments former leurs faisceaux, c'est celle décrite ci-après.
Le bataillon, étant en bataille, et ayant les armes reposées, le chef de bataillon commande:

Mettez vos armes en faisceaux.

A ce commandement, chaque chef de peloton fait former le faisceau de trois fusils de chaque file, sur le terrain même de la ligne de bataille.


Bientôt la suite

Dorsenne

[FAISCEAUX d'ARMES]

Message par Dorsenne » 13 sept. 2006, 12:28

La suite

[b]Manuel encyclopédique et alphabétique de l'officier d'infanterie[/b]
contenant

Généralement toutes les dispositions en vigueur sur le service, la police, la discipline, la législation et l'administration de l'arme d'infanterie; des notions élémentaires de géométrie et de fortification de campagne; un choix de feux et de manoeuvres non prescrits par l'ordonnance de 1791; une instruction pour les tirailleurs, etc.

Par F.P LELOUTEREL
Paris, Chez FG Levrault, éditeur de l'annuaire militaire, rue de la Harpe, 81
1825

Faisceaux(manière de former les). Lorsqu'on voudra faire former les faisceaux, on commandera: 1°Par file formez les faisceaux; 2° Marche, en observant de laisser entre ces deux commandements assez d'intervalle pour donner aux soldats le temps de faire les dispositions suivantes:
Au premier commandement, l'homme de premier rang de chaque file inclinera son fusil en arrière, sans que la crosse ne bouge, et sans tourner la tête; celui du troisième rang tournera son fusil, la contre-platine en avant et l'inclinera en avant; l'homme du second rang recevra sur la branche de sa baïonnette les lames de celles des premier et troisième rangs, de manière que celle du premier rang se trouve entre les deux autres.

Au deuxième commandement, les hommes des deuxième et troisième rangs lâcheront leurs armes et se retireront promptement en arrière; l'homme du premier rang fera en même temps vivement à droite, empoignera les trois baïonnettes avec la main gauche, l'arme de l'homme du second rang avec la main droite, et affaisera le faisceau jusqu'à ce que les trois branches des baïonnettes se trouvent ensemble, après quoi il fera passer l'arme du second rang par dessus celle du troisième, en se retirant lui-même vivement en arrière, sans lâcher les baïonnettes, et les placera à droite de manière que les trois crosses forment le trois-pieds(....)


Exercice subtil s'il en est, mais un peu compliqué à exécuter.

Une sorte de kama-sutra militaire en somme.

Frans

[FAISCEAUX d'ARMES]

Message par Frans » 13 sept. 2006, 13:37

Le début du maniement a l'air assez simple de réalisation mais la suite (en partant du recule de l'homme du premier rang) a l'air d'être une jolie figure d'acrobatie
amicalement
:salut:

O neills

Message par O neills » 13 sept. 2006, 18:46

et puis 1825 :( bon donc apparament on sait que ça existe mais on a pas de regle

O neills

[FAISCEAUX d'ARMES]

Message par O neills » 16 sept. 2006, 12:13

alors la manière "inventée" que nous utilisons a déjà été utilisée par des soldats à l'epoque

ça c'est de la reconstitution

ça me parait plus simple en effet que les faisceaux puissent se rompre très rapidement

Louis Leroi

Message par Louis Leroi » 16 sept. 2006, 12:18

former le Sceaux par rang est plus utilise par nous, que par files
parce que nous sommes habituellement sur deux rangs

La Bricole

Message par La Bricole » 16 sept. 2006, 13:39

:salut:

En s'y mettant à plusieurs, ça va beaucoup mieux !

Merci, Louis : top niveau, comme d'habitude.

Amitiés.

LB

O neills

[FAISCEAUX d'ARMES]

Message par O neills » 16 sept. 2006, 14:44

donc c'est bien ce que je disais
il n'existe pas de règlement pour faire les faisceaux
on sait seulement que ça se fait qu'il existe plusieurs méthodes
mais basta (comme dirais le patron)

Après il est vrai que l'on ne voit aucun faisceaux qui reste fait pour la nuit chacun reprenant son arme sous sa tente erreur???

je dirais que oui
si les faisceaux sont une réminiscence de ce qui se faisait avant, alors on devrais les laisser à la tête de chaque compagnie (en camp s'entend)

au XVIIIe les faisceaux sont formés par compagnie et laissées sous un manteau à faisceaux (genre de tipi de 2 mètres de haut et de 5 mètres de circonférence) les fusils sont tous posés sur un mât central les crosses reposant sur un entrelacement de branchages.

bon vous me direz en cas d'alerte c'est pas génial non plus (mais c'est la guerre en dentelle, donc pas de combats de nuits ou très rares)

est il impensable qu'ils restent dehors pour la nuit avec une garde??

Dorsenne

Message par Dorsenne » 16 sept. 2006, 14:51

Quand je pense que je me suis cassé le c... à tout recopier :!: :!:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Empires sous les armes
    par eiaphil » 19 août 2018, 12:31 » dans Espace visiteurs
    3 Réponses
    332 Vues
    Dernier message par Napoléon 1
    19 août 2019, 09:09
  • Et voila mes armes longues
    par Napoléon 1 » 18 août 2019, 19:18 » dans Objets napoléoniens
    16 Réponses
    307 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    19 août 2019, 23:00