15 jours sans enlever ses bottes ?!

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Courtebotte

Message par Courtebotte » 29 oct. 2005, 10:23

Pour revenir au sujet, les armées ennemies étaient dans le même cas que les français, à savoir relent de jus de chaussettes pour tout le monde.
Ceux qui avaient le nez assez fin pouvaient peut-être distinguer l'odeur russe de l'odeur française ! :fou:

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1265
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re:

Message par Général Colbert » 22 mai 2018, 18:44

Chat-Braque a écrit :
28 oct. 2005, 20:09
Drouet Cyril à écrit :
………………………
Oter ces fameuses bottes a du être bien pénible pour l'Empereur. Las Cases, évoquant l'odorat de Napoléon, parle d'hyperesthésie.
………………………


Vous devez sûrement connaitre cette lettre dont je suis incapable de retrouver les sources (étaient-elles seulement fiables?) ou il demandait à Joséphine de ne pas se laver car il arrivait sous quelques jours…??
… (à propos d'hyperesthésie)
Oui, je connais cette lettre ! Vous avez beaucoup de retard historique : elle est du roi Henri IV à l'une de ses maîtresses. :lol: :lol: :lol: Nullement de Napoléon.

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re:

Message par Cyril Drouet » 22 mai 2018, 20:55

Villemaire a écrit :
28 oct. 2005, 16:41
Voila, j'ai revérifié dans mon bouquin…

L' action se déroule bien, comme l' avait deviné hub73, en pologne, au printemps 1807. La bataille d'Eylau venait d'avoir lieu, et plutôt que de rentrer à Paris et de revenir plus tard (il y avait encore des baffes a distribuer aux quelques coquins des régions voisines) Napoleon décide de rester en Pologne pour y prendre ses quartiers d' hiver, pour attendre le dégel et surtout pour que les troupes reprennent des forces. De mars a mai 1807, donc, l' armée cantonne.

Et c’est durant cette période qu’il écrit à Joseph :
* « Officiers d'état-major, colonels, officiers, ne se sont pas déshabillés depuis deux mois, et quelques uns depuis quatre. J’ai moi-même été quinze jours sans ôter mes bottes.»
* (pp. 225 in NAPOLÉON Liberté – Égalité – Fraternité, de Ben Weider, Éditions Trois-Pistoles, 1997, 351 p.)

Les combats reprendront en juin. Ce sera la bataille de Friedland.

Lettre écrite d'Osterode, le 1er mars 1807 ; manière de rabrouer son frère qui avait fait "la mauvaise plaisanterie" de comparer la guerre menée par l'armée de Naples avec celle menée par Grande Armée.

Avatar du membre
augustin1813
Soldat
Soldat
Messages : 61
Enregistré le : 05 déc. 2017, 12:23
Localisation : Belgique

Re: 15 jours sans enlever ses bottes ?!

Message par augustin1813 » 23 mai 2018, 09:40

La tradition familiale rapporte que, pendant l'hiver 13 - 14, mon ancêtre, qui servait dans le train d'artillerie, ne put débotter pendant plusieurs semaines. Il eut les pieds gelés dans ses bottes et quand il put les ôter, ses jambes étaient violettes et la peau collait à l'intérieur.
Augustin1813.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • bottes
    par la remonte » 05 nov. 2019, 14:23 » dans Objets napoléoniens
    17 Réponses
    295 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    01 déc. 2019, 01:45
  • Dans les bottes d’un Français à Borodino
    par C-J de Beauvau » 03 oct. 2017, 09:47 » dans L'actualité napoléonienne
    12 Réponses
    1007 Vues
    Dernier message par michmuch
    10 déc. 2017, 21:28
  • Les bottes de Napoléon aux enchères
    par Joker » 09 nov. 2019, 20:40 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    71 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    30 nov. 2019, 21:33