Sabres : Sabre-briquet

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Charlie

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par Charlie » 29 oct. 2010, 10:19

En même temps, bien que la remise de cette arme soit, comme le citait JIEM, une récompense, je m'interroge: A quoi bon confier une arme, avec tout ce que cela implique, à une quantité d'hommes relativement importante si celle ci n'est ni utilisée ni maniée...
Ces sabres avaient un coût de fabrication, le paquetage était assez encombrant, si vraiment ils ne servaient pas au combat ils auraient été retirés du service. Ensuite on peut considérer l'effet distinctif, jusqu'a la révolution le port de l'épée était un privilège de la royauté, on peut imaginer que les soldats considéraient le port du sabre briquet comme une marque de "noblesse" dans le monde militaire dont ils faisaient partie.
Pour aider peut-être à comprendre la particularité des "sabres briquet", je ferais un parallèle avec quelque chose de plus proche de nous: les armes de poing, en particulier allemandes de la 2eGM. En effet, l'armée allemande de cette époque est connue pour être l'armée qui a distribué le plus d'armes de poing à ses soldats. (le plus grand ration armes de poing/soldatesque, en plus des armes de poing d'officiers)

Or, on sait que ces armes ont eu une utilisation marginale au sein de toutes les armée régulières lors des combats proprements dits. On retrouve nombre d'anecdotes d'utilisation du pistolet dans des situations desespérées (ou d'une balle pour se griller la cervelle...), mais il semble bien reconnu que l'usage resteras marginal, "psychologique plutôt que pratique". (on parle bien des "simples soldats": l'arme de poing de l'officier étant autre chose: aussi peu pratique, mais pouvant servir à "maintenir la dicipline", pour rester dans les euphémismes)

Effet psychologique renforcé aussi par le cérémonial de remise des armes. (tout comme les médailles, distinctions, ect)

Effectivement, comment expliquer autrement que par l'effet "placebo", mais reconnu par les techniciens militaires, que l'on eu gardé la fabrication de tant d'armes de poing, étuis, cartouches ne servant pas en pratique? L'armée allemande de cette époque n'est pas exempte de contradictions ou de traditions curieuses, mais on ne peut lui dénier des études tout à fait pratiques et rigoureuses sur le choix des armes et de l'équipement du fantassin. (qui ont donné naissance notemment au casque "Stahlhelm" ou à la mg34-42,dont les carrières se sont pousuivi bien après la guerre). Au point ou l'arme de poing (considérée comme la 5e roue du carosse par beaucoup), n'a eu ses propres manuels et entrainements que très tardivement (comparé à l'arme longue).

Il en est bien sur tout autre pour les résistants de tout poils par exemple, qui ont fait grand usage d'armes de poing. Et des opérations "non régulières" dans lequelles des armes de poing ont pu être utilisées également.

Aujourd'hui, l'arme de poing est lentement revalorisée au sein des armées occidentales, suite à différentes influences venant du civil, mais aussi car ses missions évoluent: il ne s'agit plus essentiellement d'affrontements armés d'ampleur et conventionnés, mais de "maintient de la paix" et autres euphémismes, en milieux urbains et difficiles, dans des conditions toutes particulières.

On peut a mon avis faire le parrallèle à tout points de vue entre les armes de poing du soldat d'aujourd'hui et d'hier, et les sabres briquets de cette époque.

mont st jean

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par mont st jean » 31 oct. 2010, 12:45

voici une poignée de sabre briquet retrouvé sur le champ de bataille que tout le monde connait. Ce briquet est bien entendu postérieur au premier empire et est identifié comme étant un briquet belge.

Sans doute perdu et le temps a fait le reste

Image

Image

Image

JIEM

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par JIEM » 31 oct. 2010, 13:50

Ne pas oublier que des troupes sont repassées par Mont st Jean en 1830 à la poursuite des Hollandais aussi

Thy.

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par Thy. » 10 nov. 2010, 11:48

Entre tradition et règlement, la dotation du sabre briquet perdure. Soit.
Il n'apparait apparemment pas dans les pratiques de combat enseignées au fantassin de base (rien de péjoratif dans ce que j'écris là) mais est-ce que ça ne correspond pas à l'image de la guerre qu'on voulait avoir à l'époque : une guerre "civilisée" avec de belles formations, de belles manoeuvres complexes et des armes modernes (fusils, canons), dans de beaux uniformes bien codifiés. Finie la barbarie du passé, finies les mélées confuses venues des ages sombres où l'on s'étripait au corps à corps... Du moins c'est sans doute l'image qu'on voulait donner. Ca passe mieux dans la tête des petits soldats... On en reparlera dans les tranchées pendant la première guerre mondiale.

Pas enseigné à tout le monde mais à certains tout de même. Coignet parle bien de ses cours et duels (!) d'escrime.
Pas enseigné mais bien pratique à mon avis dans certaines circonstances. Le combat de rue comme cité par certains dans ce post. Avec un petit effort d'imagination et un peu de pratique (de reconstituteur !)je me permets quelques exemples :
-Face à un ennemi sur une hauteur, quand on est le premier à grimper à une échelle ou sur un escarpement abrupt, avec une seule main de libre, on doit bien être content d'avoir un sabre plutôt qu'un fusil inutilisable à une main. Même si les copains font le coup de feu pour nous couvrir on doit être bien content d'avoir ce petit renfort moral et physique. et ça n'est peut être pas un hasard si ce sont les troupes dites d'élite à qui est attribué le briquet. Ce sont souvent à elles que sont demandés ces assauts.
-Dans l'urgence (une attaque suprise de nuit) quand les fusils sont au faisceau, ça rassure d'avoir son sabre au côté. Encore le moral !
-En tant qu'artilleur de la Garde, j'ai pu constater qu'il était impossible de garder son fusil sur soi lorsque l'on sert le canon. Et, toujours dans l'urgence, pour défendre la pièce, le sabre est bien utile (avec l'écouvillon et les barres de manoeuvre...)
-Pour finir, je pense que les gars en sortie devaient plus faire les fierots sabre au côté (un peu dans le dos comme écrivait Jihem) que sans rien. Ca virilise une arme, depuis tout temps.

Je pense qu'on doit pouvoir trouver plein d'autres "petites" occasions où il avait son usage (on doit pouvoir tailler du petit bois avec, non ?) mais toujours de manière marginale, d'où son absence des usages officiels et des mémoires.

sergent

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par sergent » 03 déc. 2010, 10:24

Je pense qu'on doit pouvoir trouver plein d'autres "petites" occasions où il avait son usage (on doit pouvoir tailler du petit bois avec, non ?)
Tout à fait, le mien me sert à tailler des branches (pas des bûches), couper de la ficelle ou de la corde.

L'ARCHEONAUTE

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par L'ARCHEONAUTE » 03 déc. 2010, 12:51

pour l'utilité du sabre briquet il est à noter que le maître d'arme dans l'infanterie avait souvent des fleurets pour les duels et son enseignement, ce qui peut laisser entendre que le briquet était plus un signe distinctif à l'origine, mais les aléas de la guerre pouvaient en décider autrement.
:salut:

le sabreur

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par le sabreur » 29 juil. 2014, 10:54

Bonjour,
Voici mon article en ligne consacré aux sabres-briquets:
http://www.histoire-pour-tous.fr/histoi ... ncais.html

Comme vous le verrez il ne s'agit d'un article des plus pointilleux d'un point de vue technique, le site est avant tout un site de vulgarisation historique. Le but est donc de décrire l'évolution de cette arme tout en la replaçant dans l'Histoire de France. Nous sommes donc à cheval entre l'Histoire (avec notamment des liens cliquables) et le Militaria.

Bonne lecture !
:salut:

philibert

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par philibert » 29 juil. 2014, 20:50

Merci Le Sabreur, votre article avec photo, est fort intéressant - j'ai celui de mon arriere-arriere Gr.pere
qui est un sabre-briquet de 1821 - je l'ai porté une fois en reconstitution Napoléonienne, ça pas tardé que des experts soient venus me faire remarquer mon erreur--depuis il reste accroché au mur avec les diplomes-encore merci--Philibert

le sabreur

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par le sabreur » 30 juil. 2014, 15:25

Merci.
Cela dit un sabre de 1821 doit être identique à ceux de l'Empire car il s'agit certainement d'un An IX (si quelqu'un a un 1816 à me montrer je suis preneur). Ça se joue au fourreau après.

le sabreur

Re: Sabres : Sabre-briquet

Message par le sabreur » 02 mai 2016, 14:43

Bonjour,

Dans le cadre de l'interprétation d'une usure sur une sabre d'époque, j'aurai voulu que les heureux possesseurs d'un baudrier avec sabre et baïonnette tentent une petite expérience. En positionnant la baïonnette à l'envers dans le baudrier, douille en direction de la poignée du sabre, est-ce que la douille vient bien frotter sur la fusée de la poignée ?

D'avance merci pour ceux qui se prêteront à l'expérience.
:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Sabres : Sabre-briquet de la Vieille Garde
    par Le Briquet » 24 juil. 2017, 10:20 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    27 Réponses
    2043 Vues
    Dernier message par Le Briquet
    28 déc. 2017, 11:52
  • SABRES : Sabre à identifier
    par C-J de Beauvau » 20 nov. 2017, 22:08 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    11 Réponses
    753 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    27 mai 2018, 12:13
  • [SABRES] Sabre de Mineur
    par Le Briquet » 20 juil. 2017, 18:53 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    2 Réponses
    365 Vues
    Dernier message par Le Briquet
    27 août 2017, 22:25
  • Sabres : Les traineurs de sabre
    par Le Briquet » 29 oct. 2017, 22:38 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    16 Réponses
    1003 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    01 août 2018, 17:03
  • [SABRES] Identification Sabre: Empire, ou Directoire
    par Expat526 » 27 oct. 2018, 20:45 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    9 Réponses
    1901 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    29 oct. 2018, 19:24