Avancement...

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

gdeana

Avancement...

Message par gdeana »

:salut: Le général Rapp demande de l'avancement pour deux officiers. Se tournant vers Lauriston présent à l'entretien, l'Empereur questionne :
- " N'est-ce-pas Lauriston, que de notre temps on n'allait pas si vite ? Je suis resté bien des années lieutenant, moi !
- " Cela se peut, Sire, interrompt Rapp, mais depuis vous avez bien rattrapé le temps perdu ! "
Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

"de notre temps on n'allait pas si vite "

:lol:
gdeana

avancement (suite )

Message par gdeana »

:salut: Devant un régiment de dragons rangé sur la place d'une ville espagnole, en 1808, un sous-lieutenant fait remarquer qu'il a ce grade depuis quatre ans déjà..
- " Moi, lui répond l'Empereur, j'ai été lieutenant pendant sept ans !
Et en guise de consolation......et d'exemple, il ajoute :
- " Et ça n'a pas nui à mon avancement ! "
Gouvy

Message par Gouvy »

D'autres ont été plus chanceux : Soult et Suchet sont passés directement du grade de sous-lieutenant à celui de capitaine...


Cordialement
Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

En 1814, Carnot, chef de bataillon fut promu général de division.


Sous la Révolution, les avancées en flèche dans la hiérarchie militaire furent nombreuses. Et de parfaits crétins se retrouvèrent ainsi bien vite aux plus hauts grades...

Salutations respectueuses.
MAI 48

Message par MAI 48 »

et sous la monarchie de parfaits crétins du plus haut grade l'étaient de naissance sans avancement ! :)
:salut:
Gouvy

Message par Gouvy »

dans les deux cas, c'est tout à fait vrai! :lol:

Cordialement
Jean-Baptiste Muiron

Message par Jean-Baptiste Muiron »

N'oublions pas que ces 'avancements rapides' sous la Révolution ont permis, au milieu de quelques erreurs de casting, de promouvoir l'élite militaire du début du XIX ème siècle.

Tous ces généraux et maréchaux d'Empire ont trouvé, durant la révolution, leurs galons et leurs batons dans l'opportunité de servir la Patrie, et de se faire remarque d'Elle. Nous sommes bien loin de l'Ancien Régime qui privilégiait la naissance au mérite.

:salut: :salut:
Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

"et sous la monarchie de parfaits crétins du plus hauts grades l'étaient de naissance sans avancement !"

Assurément.
Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Aux promotions abracadabrantes se mêlaient également de bien injustes suspensions.
Ainsi quand l'incapable (et c'est peu de le dire...) Jean Léchelle était catapulté commandant de l'armée de l'Ouest, deux futures figures de l'Empire étaient suspendus parce que nobles : Canlaux et Grouchy.

Salutations respectueuses.