[CHEVEUX] La Mode militaire

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Abraca

Message par Abraca » 02 août 2010, 22:15

"Junot, militaire dans l'âme, prend tout de suite en mains les dix-huit mille hommes dont il a la charge. Il faut en faire un corps d'élite ? C'en sera un. Il soigne jusqu'au moindre détail de la tenue de ses grenadiers : elle serait déjà parfaite sans les abominables vestiges d'anciens régime : perruque poudrée, ruban noir, queue soigneusement pommadée, et tout ça surmonté d'un tricorne !
Junot rêve de voir toutes les têtes tondues coiffées du shako ou du bonnet de grenadier : cela paraît simple ? Détrompez-vous. Les problèmes de chevelure masculine sont les plus délicats, surtout quand des chefs comme Bessières et Lannes donnent le mauvais exemple avec leur poudre et leur queue ! Un vrai guêpier, si épineux que Junot en réfère directement au Premier Consul. Celui-ci approuve le projet mais, exige que les sodats se laissent dégarnir de leur plein gré :
-"Persuade-les, mais rien ne doit être fait par la force."
De retour à Arras, Junot propose la nouvelle coiffure mais se garde bien d'ordonner. Et dès le lendemain, plus de deux mille queues jonchent le sol des barbiers. Sans doute certains récalcitrants en viennent-ils aux mains avec les tondus :
"-Nous ne voulons pas ressembler à ces coquins d'Angliches !" disent-ils, mais tout finit par s'aplanir et peu à peu, Junot fait par la douceur nuque nette où l'autorité eùt dressé des mèches rebelles."

Laure Junot, duchesse d'Abrantè. Nicole Toussaint du Wast.

Deguignet

[CHEVEUX] La Mode militaire

Message par Deguignet » 05 août 2010, 00:26

Des essais ont il déjà vu le jour ? C'est dommage de voir l'absence de la queue, cadenettes, moustaches, favoris pour les reconstitueurs d'avant 1808..
L'on en voit régulièrement, certains font des tentatives de postiches, jusqu'à présent qu'ils me pardonnent, je n'ai pas trouvé l'initiative très convaincante. :?
Modifié en dernier par Deguignet le 05 août 2010, 11:56, modifié 1 fois.

Sergent Faucheur

[CHEVEUX] La Mode militaire

Message par Sergent Faucheur » 05 août 2010, 11:42

Le mieux, c'est encore l'authentique (comme pour plein d'autres choses d'ailleurs)...
Pour les favoris, ce n'est pas si difficile, quelques jours sans se raser la partie en question, et le tour est joué... Idem pour la moustache... Après c'est une question de vitesse de croissance du système pileux :) .
Le planning des sorties est connu suffisamment à l'avance pour qu'on puisse anticiper sur ce genre de choses.

L'ARCHEONAUTE

Message par L'ARCHEONAUTE » 05 août 2010, 12:48

oui le vrai, il n'y a que ça de vrai !
mais bon dans la vraie vie un militaire, un commercial, un policier etc...ne pourra se permettre d'avoir le look empire :lol:

Sergent Faucheur

Message par Sergent Faucheur » 06 août 2010, 11:04

C'est hélas vrai .... Heureusement, dans mon boulot, on n'est pas trop regardant sur le look, ce qui me permet de cultiver cheveux longs et favoris fournis. Mais pour les favoris (ou la moustache), si on peut, une semaine de "pousse" suffit à les rendre présentables....

gendarme Hubert

Message par gendarme Hubert » 06 août 2010, 19:30

L'on en voit régulièrement, certains font des tentatives de postiches, jusqu'à présent qu'ils me pardonnent, je n'ai pas trouvé l'initiative très convaincante.

Un peu moins que DUPS, j'ai un coupe réglementaire, mais pas pour le premier empire :lol:
Sur les côté, avec la tondeuse, c'est sabot numéro 9.

le Béarnais

Message par le Béarnais » 10 août 2010, 12:09

Deguignet a écrit :
Des essais ont il déjà vu le jour ? C'est dommage de voir l'absence de la queue, cadenettes, moustaches, favoris pour les reconstitueurs d'avant 1808..
L'on en voit régulièrement, certains font des tentatives de postiches, jusqu'à présent qu'ils me pardonnent, je n'ai pas trouvé l'initiative très convaincante. :?
C'est vrai que la perruque c'est pas grandiose et ça gratte. (j'ai fait) mais es-ce vraiment une ineptie lorsque nous sortons du 18eme siècle ou elles étaient tant à la mode ?

L'ARCHEONAUTE

Message par L'ARCHEONAUTE » 27 mai 2012, 13:27

Pour revenir sur le problème de la queue poudrée revenons sur un témoignage de la Duchesse évoqué par notre chère Abraca;
"Un jour de pluie un soldat avec son habit couvert d'une pâte blanchâtre et graisseuse, ses cheveux mal contenus dans le sale ruban qui les retient..."

Pour les postiches un témoignage de Mauduit des Grenadiers de la GI
"une année était nécessaire pour que les cheveux fussent assez longs pour en former la queue d'ordonnance; on y suppléa au moyen d'une queue postiche cousue au bonnet à poil, de manière à compléter la tenue réglementaire, et tous les deux jours le perruquier de la compagnie la
tressait, la poudrait,comme les queues naturelles, et y posait la grenade de rigueur"
Sans-Souci a écrit :
Bien sûr, il y a des témoignages des queues portées par quelques régiments d'infanterie après cette date.
En 1812 le règlement indique " dans les corps qui ont conservé leurs cheveux, on ajoute à cette trousse (contenant des menus objets à la réparation de l'uniforme), un sac à poudre, une houppe (?) ,une boîte à pommade et une demi livre de poudre..."

:salut:

L'ARCHEONAUTE

[CHEVEUX & MOUSTACHES] La Mode militaire

Message par L'ARCHEONAUTE » 29 mai 2012, 21:56

Dumonceau du 16 chasseurs à cheval indique que son régiment reprend les queues et cadenettes en 1810 dont la suppression avait été ordonnée
"mais les cheveux, ne se trouvant pas encore suffisamment longs pour être liés, pendaient provisoirement en désordre autour de la tête des cavaliers comme chez les paysans bas-bretons et ne faisaient guère de bon effet pour le moment "

L'ARCHEONAUTE

Message par L'ARCHEONAUTE » 30 mai 2012, 21:30

Une autre anecdote sur les postiches citée dans le dictionnaire de l'Armée de terre ou Recherches historiques sur l'art et les usages militaires des anciens et des modernes, par le général Bon Bardin :

"En 1814,ère de la Restauration, plusieurs colonels essayèrent de restaurer la chevelure à la hongroise, le colonel du 1 er hussards, partisan déclaré des queues, en fit faire à son compte pour tout le régiment; à la suite d'une charge exécutée sur le champs de mars, l'arène resta jonchée de fausses queues et de cadenettes postiches; une perte de douze cents francs eût été évitée si le régiment eût franchement porté perruque (sic)"

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Une mèche de cheveux de Napoléon
    par C-J de Beauvau » 10 juil. 2019, 17:06 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    478 Vues
    Dernier message par Napolitaine
    11 juil. 2019, 18:37
  • les comptes de la mode impériale
    par Citoyenne Sophie » 07 avr. 2015, 18:15 » dans Liens impériaux
    1 Réponses
    1377 Vues
    Dernier message par Espagne
    11 avr. 2015, 12:25
  • L'empire à travers les uniformes et la mode
    par Joker » 11 oct. 2017, 14:11 » dans L'actualité napoléonienne
    7 Réponses
    1030 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    29 déc. 2017, 16:10
  • La Corse Militaire
    par JNP » 15 janv. 2015, 18:06 » dans Blogs et sites personnels
    1 Réponses
    1917 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    15 janv. 2015, 20:02
  • La Musique Militaire britannique
    par Général Colbert » 18 août 2018, 23:32 » dans Napoléon à travers les Arts
    112 Réponses
    5422 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    17 août 2019, 13:15