Plaque de ceinturon

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2038
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Plaque de ceinturon

Message par C-J de Beauvau »

Bonjour je possède une plaque ceinturon et je ne sais pas comment faire pour savoir si elle est authentique et d'époque , elle est lourde et elle tinte sous le tapotement de l'ongle, j'ai gratté avec un couteau derrière mais rien de s’enlève , son poid 73.89 g 9cm au plus large et 6.6 cm de hauteur

Image

Image

Merci pour vos avis

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 827
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: Plaque de ceinturon

Message par Royal Scot's Guard »

Plaque de ceinturon d'officier de la garde impériale. Elle me semble bien authentique. J'en possède une copie qui ne possède pas les critères évoqués. Beaucoup plus légère et ne "tinte" pas sous l'ongle ! Elle pourrait donc être authentique... ?
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2038
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Plaque de ceinturon

Message par C-J de Beauvau »

Royal Scot's Guard a écrit :
23 sept. 2017, 09:19
Plaque de ceinturon d'officier de la garde impériale. Elle me semble bien authentique. J'en possède une copie qui ne possède pas les critères évoqués. Beaucoup plus légère et ne "tinte" pas sous l'ongle ! Elle pourrait donc être authentique... ?
Merci pour votre avis , j'aimerais savoir si il y a un moyen d'en être sûr

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 827
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: Plaque de ceinturon

Message par Royal Scot's Guard »

C-J de Beauvau a écrit :
23 sept. 2017, 09:51
Royal Scot's Guard a écrit :
23 sept. 2017, 09:19
Plaque de ceinturon d'officier de la garde impériale. Elle me semble bien authentique. J'en possède une copie qui ne possède pas les critères évoqués. Beaucoup plus légère et ne "tinte" pas sous l'ongle ! Elle pourrait donc être authentique... ?
Merci pour votre avis , j'aimerais savoir si il y a un moyen d'en être sûr
Faudrait demander l'avis d'un expert : Bertrand Malvaux par exemple...
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2038
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Plaque de ceinturon

Message par C-J de Beauvau »

Royal Scot's Guard a écrit :
23 sept. 2017, 10:00

Faudrait demander l'avis d'un expert : Bertrand Malvaux par exemple...
J'ai suivi votre conseil en cherchant cette expert et ça sent pas bon pour ma plaque ! Tant pis elle est belle quand même :?

PLAQUE DE CEINTURON D'OFFICIER DES GRENADIER OU CHASSEURS À PIED DE LA GARDE IMPÉRIALE, MODÈLE 1804, PREMIER EMPIRE.
La plaque que je vous présente aujourd'hui est l'un des très très rares exemplaires authentiques que j'ai pu examiner dans le monde. Malgré les effectifs des régiments d’Infanterie et leur renouvellement constant, le nombre des objets qui existent, est considérablement réduit. En ce qui concerne les plaques de ceinturon des officiers, les collections publiques françaises ne disposent que de quelques exemplaires. Même si l’on ajoute les quelques exemplaires conservés par des particuliers, nous sommes loin d’atteindre un nombre important des plaques qui ont été fabriquées à l’époque. D'innombrables faux ont été produits depuis la fin du 19ème siècle avec plus ou moins de qualité, les plus belles reproductions ayant été réalisée ces vingt dernières années.

C'est vers le milieu de l’Empire, à partir de 1809, qu'apparaît ce nouveau modèle. Sa forme est rectangulaire mais les côtés gauche et droit sont arrondis. La plaque est en laiton fondu avec tous les décors et le fond entièrement repris au ciselé, puis doré.
Au centre, est placée une aigle tournant la tête sur sa gauche, posé sur un fuseau d’où s’échappent des éclairs. L’aigle est surmontée d’une couronne impériale, elle est entourée: d’une branche de laurier ( sur sa droite ) et d’une branche de chêne ( sur sa gauche ). Dans le bas, au centre du fuseau, est attaché, avec un ruban, une étoile de l’ordre de la Légion d’honneur. Le fond de la plaque est finement sablé. La plaque est bordée d’une triple moulure. A l’arrière, un pontet à deux ardillons (l'un des crochet manque) ainsi qu’un crochet sont soudés.
Le dos de la plaque est simplement brossé, il n’est jamais doré sur les exemplaires originaux, il est doublé une petite peau de veau blanchi.

Hauteur 69,2 mm, largeur sans courbure 89 mm, largeur avec courbure 97 mm, épaisseur environ 5 mm.
Hauteur du crochet arrière 18 mm, longueur 22 mm, épaisseur maximum 4 mm.
Hauteur du pontet arrière 62 mm, diamètre 4 mm.
Poids 133 grammes.

Nous avons étudié deux plaques authentiques dans les collections publiques. L’une est exposée au Musée de l’Armée, ses dimensions sont: hauteur 72 mm, largeur sans courbure 90 mm, largeur avec courbure 98 mm, épaisseur environ 4 mm, poids 122 grammes. L’autre provient des anciennes collections Raoul et Jean Brunon, elle mesure: hauteur 69,2 mm , largeur sans la courbure 90 mm, largeur avec courbure 96 mm.

Parfait état de conservation, pièce originale ayant conservée toute sa dorure, peau arrière en assez bon état. Cet exemplaire est le seul que nous ayons examiné avec une baguette d'encadrement reprise avec autant de qualité de ciselure.

France.

PREMIER EMPIRE.

NOTE
De nombreuses variantes :
Contrairement à une idée reçue et répétée depuis de nombreuses années, les plaques de ceinturon de la Garde Impériale ne sont pas systématiquement décorées d’une aigle.
Sous le Consulat, l’ornement communément répandu sur les cuivreries de la Garde est la grenade. Au début de l’Empire, cet emblème est conservé. Un intéressant dessin réalisé par le capitaine Jacques Malassagne, du 4 ème régiment de tirailleurs de la Garde, où il se représente en 1813, montre distinctement sa plaque de ceinturon décorée d’une grenade ainsi que son hausse-col. Ces plaques sont rectangulaires avec un plateau doré, un cadre et une grenade dorés ou argentés. Le cadre est différemment mouluré selon les fabrications. La grenade peut ou non être posée sur des branches de laurier et de chêne.

Les modèles les plus couramment rencontrés restent cependant les plaques à aigle. Fréquemment de forme rectangulaire, elles peuvent être fondues ou bien avec des décors rapportés. Le plateau est en laiton doré, encadré d’une baguette moulurée, au centre une aigle est fixée. L’aigle peut être dorée ou argentée, entourée ou non de feuilles de chêne et de laurier. Les officiers, se fournissant directement chez des marchands spécialisés, choissisent eux-mêmes le style et la qualité de leurs équipements. Il n’existe donc pas à proprement parlé de modèles spécifiques à l’Infanterie de la Garde.

HISTORIQUE
L’Infanterie de la Garde se compose de trois corps. Les Grenadiers à pied, anciennement Garde des Consuls, deviennent Garde Impériale le 28 floréal An XII ( 18 mai 1804 ), ils comporteront jusqu’à trois régiments en 1811, puis 4 en 1815. Les Chasseurs à pied, tout comme les Grenadiers, sont rattachés à la nouvelle Garde, ils se divisent en deux régiments de chasseurs et un de vélites en 1806. Les Fusiliers sont créés le 19 octobre 1806, avec un seul régiment, bientôt complété d’un second, le 15 décembre de la même année.
Merci pour l'interet et votre réponse à ma demande :!:

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3848
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Plaque de ceinturon

Message par Cyril Drouet »

Royal Scot's Guard a écrit :
23 sept. 2017, 10:00
Faudrait demander l'avis d'un expert : Bertrand Malvaux par exemple...
Voici quelques illustrations tirées de son article "Les plaques de ceinturon d'officiers d'infanterie de la Garde 1805-1814", paru dans Tradition (n°89, juin 1994) :

IMAGES DISPARUES
Modifié en dernier par Cyril Drouet le 23 sept. 2017, 19:47, modifié 1 fois.

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2038
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Plaque de ceinturon

Message par C-J de Beauvau »

Merci pour ces informations .
Il semble qu'il n'y aurait pas de moulage sur le verso des boucles authentiques?
Qu'en pensez vous ? merci d'avance de votre réponse .
Ps :que pensez vous de ma boucle de ceinturon ?

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 827
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: Plaque de ceinturon

Message par Royal Scot's Guard »

Ps :que pensez vous de ma boucle de ceinturon ?
Très belle copie...
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2038
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Plaque de ceinturon

Message par C-J de Beauvau »

Royal Scot's Guard a écrit :
23 sept. 2017, 11:58
Ps :que pensez vous de ma boucle de ceinturon ?
Très belle copie...
:)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • plaque de Ceinturon
    par michmuch » 06 mars 2016, 21:49 » dans Objets napoléoniens
    2 Réponses
    881 Vues
    Dernier message par michmuch
    07 mars 2016, 20:55
  • Plaque de ceinturon Grenadiers à cheval.. Garde Impériale
    par cavaloempire » 07 nov. 2015, 16:56 » dans Objets napoléoniens
    4 Réponses
    1914 Vues
    Dernier message par cavaloempire
    08 nov. 2015, 11:44