Gaspard Koenig

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
Frédéric
Soldat
Soldat
Messages : 21
Enregistré le : 27 août 2020, 14:12
Localisation : Caen

Re: Gaspard Koenig

Message par Frédéric »

Je pensais surtout dans mon commentaire, à cette reconstitution. (Sinon, j'ai les récits de mon grand-père contre les cosaques, celui-ci faisant partie des légions du Général Pilsudski...).
Sire, tu veux de la gloire, eh bien, sois tranquille, demain on t'en foutra
Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 777
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Gaspard Koenig

Message par la remonte »

ambiance Dr Jivago ...
Roger Vercel avec son capitaine Conan évoque également ces guerres oubliées quand tout semble s'arrêter à 11h le 11 novembre :roll:
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3739
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Gaspard Koenig

Message par Cyril Drouet »

Une oeuvre de Wojciech Kossak :
1024px-800px-Bitwa_niemenska.jpg

Et du même artiste, comme un faux air :
WKossak001 (3).jpg
Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 777
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Gaspard Koenig

Message par la remonte »

» Je ne peux donc que partager les conclusions de
Montaigne sur les médecins, à qui il vouait une « antipathie héréditaire » fort
plaisamment développée dans les Essais, en les transposant à la science
vétérinaire. J’ai consulté une bonne demi-douzaine de vétos, depuis la Creuse
jusqu’au Bade-Wurtemberg. Ils m’ont paru diligents et sympathiques, mais m’ont
tous donné des diagnostics divergents : c’est un abcès, non c’est un œdème, non
c’est une allergie. Il faut mettre de la glace, non, plutôt une serviette chaude (j’ai
même essayé la bouillotte), non, plutôt de l’argile verte. Il faut couvrir les plaies,
non, il faut les laisser sécher à l’air. Les hypothèses sur les causes de nos désordres
furent encore plus éclectiques : un contrecoup de ses chaleurs, une perte de poids,
un tapis en matière synthétique, des fers mauvais pour les appuis, ou simplement :
pas de chance. On m’a accusé de trotter toujours sur le même diagonal, de ne pas
dégarroter suffisamment, de sangler trop ou pas assez, de sous-alimenter ma
jument ou de lui donner trop d’orge, de ne pas graisser ses sabots... Comme l’écrit
Montaigne au sujet des médecins : « Aux maux que j’ai eus, pour peu qu’il y eût de
difficulté, je n’en ai jamais trouvé trois d’accord. »

il se trouve du côté d'Augsbourg , les kilos sont ennemis des kilomètres et son cheval espagnol n'est pas réputé pour son endurance non plus , il eut mieux valu un barbe .
les grandes distances avec la charge militaire ont du avoir raison de plus d'une monture :roll:
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Journal intégral - 1815-1818 Gaspard Gourgaud
    par Joker » 30 oct. 2019, 20:16 » dans Livres - Revues - Magazines
    5 Réponses
    296 Vues
    Dernier message par Joker
    01 nov. 2019, 19:49