[CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 152
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par la remonte » 08 nov. 2019, 09:35

entre 1,5 et 1,6 m en moyenne au garrot ce qui n'est pas ridicule quand le cheval est puissant ce qui semblait être le cas avant la fin des races régionales avec l'apport des croisements de pur sang anglais .
quand Frémiet présente sa Jeanne d'Arc , on est en 1872 , elle symbolise la reconquête des territoires occupés mais dans les commentaires , il a été dit que d'anciens postiers avaient reconnu le cheval typique produit du côté du Merlerault .
C'est le pays de La Varende près du Pin , d'ailleurs quand son personnage Nez de Cuir sort la première fois avec son masque il saute sur un cheval de ce type du nom d' Agramant
par contre Napoléon qui montait des " crevettes " devait paraître petit

Image

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 152
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par la remonte » 08 nov. 2019, 11:13

voilà un cheval dont la taille doit être comprise entre 1,5 et 1,6 de race américaine , taillé pour le sprint , il est assez long .
cela en fait un cheval robuste tel qu'on devait en trouver dans nos rangs avec un dos plus court .
Image

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par lucien » 08 nov. 2019, 15:09

la remonte a écrit : cela en fait un cheval robuste tel qu'on devait en trouver dans nos rangs avec un dos plus court .
Cheval de guerre.

Une chose m'interpelle dans le marquage des chevaux.
Considérant que l'officier qui détenait parfois X chevaux était muté d'un régiment à l'autre lors d'une promotion comment cela se passait-il avec ses chevaux marqués ?
Revente ? Cession au corps moyennant finance bien sûr ?
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 152
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par la remonte » 08 nov. 2019, 15:42

ou les chevaux de prises qui pouvaient être repris à nouveau , ça devait finir par ressembler aux valises d'autrefois estampillées à chaque voyage

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 277
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par Rigodon d'honneur » 08 nov. 2019, 18:18

lucien a écrit :
08 nov. 2019, 15:09
Une chose m'interpelle dans le marquage des chevaux.
Considérant que l'officier qui détenait parfois X chevaux était muté d'un régiment à l'autre lors d'une promotion comment cela se passait-il avec ses chevaux marqués ?
Revente ? Cession au corps moyennant finance bien sûr ?
je ne pense pas que le marquage des chevaux s'applique aux chevaux des officiers, qui sont la propriété des officiers, pas celle du régiment :?:

un officier achète ses chevaux, et il touche des indemnités pour ce faire.
par exemple, lorsqu'il est admis au sein des dragons de la Garde Impériale en 1806, le capitaine Lérivint reçoit une somme de 1.000 francs pour première mise d'habillement, ainsi qu'une somme de 1.800 francs pour servir au paiement de l'indemnité de première monture, correspondant au prix de trois chevaux d'officier. puis lorsqu'il est promu au grade de chef d'escadron en 1809, il a droit à une somme de 1.200 francs qui lui est versée pour servir au paiement de l'indemnité de première monture due aux nouveaux admis, correspondant au prix de deux chevaux d'officier.
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par lucien » 08 nov. 2019, 21:45

Merci pour ces compléments bien utiles.
Effectivement, tous les chevaux n'étaient peut-être pas forcement tous marqués.
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par lucien » 15 nov. 2019, 21:24

Combien heureux fut le cavalier Jean LHOMME, du 11e Dragons, attaché au VIe Corps, qui, après avoir assisté aux dangereux assauts de Ciudad-Rodrigo, avait trouvé momentanément à Pénaranda, sur le chemin de communication, une bien agréable retraite (1) « mon cheval a été tué dessous moi à la bataille d'Odriego, mais dieu merci, je me suis échappé et j'ai été dans une bataille qui a duré pendant un jour et je m'en suis retiré. J'ai enduré beaucoup de peine et fatigues. Mais je suis à présent domestique de mon lieutenant. Je n'ai rien à faire que gouverner les chevaux de mon maître. Je suis logé dans la plus riche maison de la ville avec mon maitre. Je suis aimé comme si je serais de la maison. »
(1) lettre datée de Pénaranda, 26 décembre 1810.
Lettres de grognards - 1936

L'endroit de repos nommé est bien confirmé.
C8 454 - 111 - Armée du Portugal - Cavalerie - Réserve de Cavalerie.JPG
C8 454 - 113 - Armée du Portugal - Cavalerie - Réserve de Cavalerie.JPG
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par lucien » 10 déc. 2019, 22:48

Rigodon d'honneur a écrit :
08 nov. 2019, 18:18
lucien a écrit :
08 nov. 2019, 15:09
Une chose m'interpelle dans le marquage des chevaux.
Considérant que l'officier qui détenait parfois X chevaux était muté d'un régiment à l'autre lors d'une promotion comment cela se passait-il avec ses chevaux marqués ?
Revente ? Cession au corps moyennant finance bien sûr ?
je ne pense pas que le marquage des chevaux s'applique aux chevaux des officiers, qui sont la propriété des officiers, pas celle du régiment :?:

un officier achète ses chevaux, et il touche des indemnités pour ce faire.
par exemple, lorsqu'il est admis au sein des dragons de la Garde Impériale en 1806, le capitaine Lérivint reçoit une somme de 1.000 francs pour première mise d'habillement, ainsi qu'une somme de 1.800 francs pour servir au paiement de l'indemnité de première monture, correspondant au prix de trois chevaux d'officier. puis lorsqu'il est promu au grade de chef d'escadron en 1809, il a droit à une somme de 1.200 francs qui lui est versée pour servir au paiement de l'indemnité de première monture due aux nouveaux admis, correspondant au prix de deux chevaux d'officier.
:salut:
Cuirassiers - 7°Rgt - Document.jpg
C'est lui tout en bas.
Il vient d'être muté au 7eme Cuirassiers avec sa promotion.
7°Cuirs 4.jpg
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par lucien » 11 déc. 2019, 19:34

Le Vélite Dancourt aux Grenadiers à Cheval de la Garde Impériale avant son départ au 7eme Rgt de Cuirassiers.
Le Nmr 17.
Dancourt.JPG
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: [CHEVAUX] Les origines et les marquages des Chevaux de la Grande Armée

Message par lucien » 11 déc. 2019, 22:19

Harnachement N°7 (3).jpg
Harnachement N°7 (3).jpg (21.82 Kio) Vu 19 fois
On en abandonne un pour adopter l'autre.
Pièces de fouille. Campagne de Russie.
Chaque jour une surprise

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Chevaux : Chevaux de bataille de Napoléon 1er
    par Peyrusse » 02 oct. 2017, 22:06 » dans Livres - Revues - Magazines
    146 Réponses
    8637 Vues
    Dernier message par la remonte
    30 oct. 2019, 15:39
  • [CHEVAUX]
    par Peyrusse » 18 oct. 2017, 10:33 » dans Salon Ier Empire
    52 Réponses
    3767 Vues
    Dernier message par Bonavita
    05 mai 2016, 02:03
  • [CHEVAUX] Mycotoxines
    par la remonte » 10 avr. 2017, 12:16 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    5 Réponses
    902 Vues
    Dernier message par la remonte
    24 avr. 2017, 09:58
  • [CHEVAUX] Le cheval de Waterloo
    par L'ARCHEONAUTE » 28 juin 2015, 09:44 » dans Livres - Revues - Magazines
    13 Réponses
    3886 Vues
    Dernier message par L'âne
    01 juil. 2015, 01:14
  • Sainte-Hélène et les chevaux.
    par Joker » 15 juil. 2019, 20:35 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    97 Vues
    Dernier message par Joker
    15 juil. 2019, 20:35