L'affaire Palm, un crime d'État sous l'Empire


Auteur(s) : KERAUTRET Michel

Auteur de l’article : L'âne
Date : 26 oct. 2017, 12:40
Vues : 95
Catégorie : Auteurs - Lettre K


affaire_palm_kerautret-tt-width-250-height-340-crop-1-bgcolor-ffffff-lazyload-0 (1).jpg
Présentation de l’éditeur
Le 26 août 1806, au petit matin, Johann Philipp Palm, libraire à Nuremberg, est fusillé par des soldats français dans la ville prussienne de Braunau. Il était âgé de quarante ans. On lui reproche d’avoir favorisé la publication d’un libelle hostile aux troupes d’occupation, véritable appel à la résistance civile contre l’envahisseur ; et, sans doute, d’en être l’auteur. La décision d’exécution fut prise par Napoléon lui-même. Elle nourrit un sentiment anti-français d’une extrême virulence qui s’exacerba tout au long du XIXe siècle. Et déboucha sur ce nationalisme allemand dont l’Europe subit par la suite les terribles secousses. Alors, l’affaire Palm, plus qu’un crime d’État, une faute politique aux conséquences incalculables ?
Michel Kerautret a principalement travaillé sur la Prusse du XVIIIe siècle et les relations internationales à l’époque napoléonienne. Il a notamment publié Les Grands Traités du Consulat et de l’Empire (2004), Histoire de la Prusse (2005), et codirigé trois volumes de la Correspondance générale de Napoléon Bonaparte (2008, 2009 et 2011).

Année de publication : 2016
Lieu et maison d'édition : Paris, Éditions Vendémiaire
Nombre de pages : 144
[Laisser un commentaire]