L'esprit public sous le Consulat


Auteur(s) : François HOUDECEK - Michel ROUCAUD

Auteur de l’article : L'âne
Date : 01 mai 2019, 05:07
Vues : 100
Catégorie : Ouvrages collectifs


lesprit-public-sous-le-consulat.jpg

Présentation par l’éditeur
Les rapports du ministre de la Guerre adressés au Premier consul, puis à l’Empereur, établis à partir de la correspondance du ministre avec les généraux commandant les divisions militaires, constituent une source de première importance du renseignement napoléonien. Ils replacent en perspective le rôle des militaires – commandants de place, commandants d’unité, gendarmes… – dans cette « culture de l’information » établie par Napoléon pour gouverner et administrer la France puis l’Empire.
Pendant des bulletins de police, les rapports du ministre de la Guerre à l’époque du Consulat complétant de façon significative notre connaissance de l’esprit public, en même temps que de celle de l’organisation, du fonctionnement et de l’ambiance des armées. Ils témoignent de la participation des militaires à la pacification de la France consulaire, mais également à la reprise en main du territoire, ainsi qu’à la prise de contrôle des départements annexés à la France. Initialement instruments politique, les Rapports du ministre de la Guerre sont désormais des documents de première importance pour la compréhension de la politique napoléonienne.

Responsable de l’édition de la Correspondance générale de Napoléon au sein de la Fondation Napoléon, François Houdecek en a dirigé les volumes 4 et 14. Spécialiste d’histoire militaire, il est l’auteur de Moscou occupé, lettres de soldats de Napoléon interceptées par les cosaques (AKFG, 2018, avec Patrick Le Carvèse), et du Mémorial de Sainte-Hélène le manuscrit retrouvé (Perrin, 2017 avec Thierry Lentz, Peter Hicks et Chantal Prévot).
Michel Roucaud, chargé d’études documentaires principal, est adjoint du chef de la division archives privées du Service historique de la Défense. Docteur en histoire, et spécialiste de l’histoire du renseignement et d’histoire militaire, il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles : il a notamment codirigé Guerres et armées napoléoniennes : nouveaux regards (Éditions Nouveau Monde, 2012), et a présenté la réédition des Mémoires de Vidocq (Éditions Nouveaux Mondes, 2017). Il est par ailleurs lieutenant-colonel de la réserve opérationnelle de la Gendarmerie Nationale.

Année de publication : 2019
Lieu et maison d'édition : Paris, Éditions du Cerf
Nombre de pages : 1153
[Laisser un commentaire]