Nous étions à Austerlitz


Auteur(s) : TULARD Jean

Auteur de l’article : L'âne
Date : 25 sept. 2018, 08:19
Vues : 177
Catégorie : Auteurs - Lettre T


Édition établie par Jacques Jourquin

Nous étions à Austerlitz.jpg

« Trente-cinq mille prisonniers, quinze mille tués ou blessés, suffisamment de drapeaux pour tapisser Notre-Dame et de canons pour couler la future colonne d’Austerlitz… » Un an jour pour jour après son Sacre, les dieux de la guerre offrent à Napoléon la victoire totale sur les Autrichiens et les Russes à Austerlitz. À présent, l’Europe entière tremble face aux baïonnettes françaises et il faudra à l’Angleterre et a ses alliés dix ans et bien d’autres coalitions pour venir à bout du « général Bonaparte ». Austerlitz est certes la victoire de Napoléon, mais elle est aussi et surtout celle de ses grognards : chasseurs à cheval, grenadiers, mamelouks, artilleurs ou « lignards » s’y sont comportés en héros. De marches épuisantes sur les chemins glacés de Moravie en charges impétueuses sabre au clair, des positions à tenir coûte que coûte sous une pluie de boulets meurtriers aux corps à corps incessants, rien ne leur fut épargné. C’est en lettres de sang que ces hommes ont écrit l’une des plus belles pages de l’histoire militaire française. Deux siècle après l’événement, Jean Tulard nous propose de revivre la journée du 2 décembre 1805 à travers le regard de ceux « qui y étaient ». Leur témoignages, regroupés dans une dizaine de thèmes clés – des préparatifs aux conséquences de la bataille, en passant par les combats au corps à corps ou les soins apportés aux blessés – nous permettent de revivre minute par minute le déroulement de cette bataille des trois empereurs.

Parution : Octobre 2005
Nombre de pages : 290 pages
Éditions : Tallandier
[Laisser un commentaire]