RAPP le sabreur de Napoléon


Auteur(s) : JEHIN Philippe

Auteur de l’article : Cyril
Date : 23 mai 2018, 08:05
Vues : 158
Catégorie : Auteurs - Lettre J


index.jpg
Présentation éditeur :
Destin hors du commun que celui du général Rapp. Né en 1771 dans une modeste famille de Colmar, la Révolution puis l'Empire offrent au petit Alsacien le monde et les vastes horizons. Il devient l'égal des nombreux maréchaux et généraux que l'Alsace a donnés à la France. Son nom rejoint ceux, illustres, de Kléber, Kellennann ou Lefebvre. Risquant souvent sa vie au coeur des combats et récoltant nombre de blessures, Rapp prend part aux plus grandes batailles de cette époque tourmentée. Celui que Napoléon et les grognards appellent " l'intrépide " est un soldat fougueux dans l'armée du Rhin, téméraire au pied des Pyramides, vainqueur magnanime à Dantzig. De la campagne d'Italie à celle d'Egypte, d'Austerlitz aux Cent-Jours, en passant par la bataille de la Moskowa. Rapp conquiert la gloire et les honneurs par les armes. En 1809, il sauve l'Empereur d'un attentat. Confident de l'impératrice Joséphine, aide de camp de Bonaparte, cet Alsacien au franc-parler redouté devient général à trente-deux ans, gouverneur de Dantzig, puis commandant en chef de l'armée du Rhin à Strasbourg. A la Restauration, Louis XVIII reconnaît l'héroïsme de ce militaire hors du commun. Il le fait pair de France et lui décerne le titre honorifique de chambellan dit roi. Intime du roi de France et ami de celui de Bavière, Rapp devient l'un des notables les plus prestigieux et les plus fortunés de son temps. Grâce à cet homme doté de tempérament sur les champs de bataille et de fougue dans la vie privée, grâce a ce brave qui " parlait allemand et sabrait français ", l'histoire de l'Alsace est liée dune manière indéfectible à l'épopée napoléonienne. Le destin du général Rapp nous permet de comprendre pourquoi tant d'Alsaciens issus du peuple se sont illustrés et ont connu la gloire auprès de l'Empereur. Son histoire nous plonge au coeur d'une des périodes les plus exaltantes du continent européen.
Année de publication : 1999
Lieu et maison d'édition : Nuée bleue
Nombre de pages : 286
[Laisser un commentaire] ou consulter les commentaires ci-dessous :

Nombre de commentaires : 4
Bernard, Posté : 23 mai 2018, 08:25   Sujet du message : Re: [ Napoléonothèque ] RAPP le sabreur de Napoléon
Le titre a de quoi surprendre. Rapp a certes des qualités indéniables mais est-il réellement "le" sabreur de Napoléon ? Personnellement, j'en doute et je trouve bien d'autres prétendants à ce titre.
Cyril, Posté : 23 mai 2018, 09:35   Sujet du message : Re: [ Napoléonothèque ] RAPP le sabreur de Napoléon
Pour ce que j'en ai lu pour l'instant, il a été fort brave, voire téméraire recevant de TRES nombreuses blessures.
Tous sont unanimes pour lui reconnaitre également sa franchise et son "inaptitude" à courtiser....

j'ai souri en lisant ce passage:
ainsi un jour, il déclare que "tous les Corses sont des coquins", réalisant plus tard seulement, quand Bonaparte se met à rire, qu'il a parlé trop vite.
je continu ma lecture, mais pour l'instant le livre est plaisant et instructif.
Bernard, Posté : 23 mai 2018, 11:06   Sujet du message : Re: [ Napoléonothèque ] RAPP le sabreur de Napoléon
Je ne doute pas de ses qualités. Bien au contraire. Ici, en Alsace (et dans mon village en particulier), sa gestion de la campagne de juin et juillet 1815 a tout pour plaire...
Royal Scot's Guard, Posté : 23 mai 2018, 12:18   Sujet du message : Re: [ Napoléonothèque ] RAPP le sabreur de Napoléon
Ici, en Alsace (et dans mon village en particulier), sa gestion de la campagne de juin et juillet 1815 a tout pour plaire...
Je confirme !
:salut: