Le général RIVAUD, un royaliste à la gloire de Napoléon


Auteur(s) : BOISBAUDRY Hervé du

Auteur de l’article : L'âne
Date : 03 mars 2018, 03:27
Vues : 310
Catégorie : Auteurs - Lettre B


le-general-rivaud-un-royaliste-a-la-gloire-de-napoleon-tt-width-400-height-564-crop-1-bgcolor-ffffff-lazyload-0.jpg
Note d’éditeur
Dernier de onze enfants, Olivier-Macoux Rivaud s’engage dès le début de la Révolution française. Dès lors, il est de tous les combats et monte en grade jusqu’à devenir général. Il contribue aux victoires françaises, notamment à Montebello, Marengo, Austerlitz, Wagram. À Lübeck (1806), il reçoit la capitulation du général Blücher. Gouverneur du duché de Brunswick (1807), baron de la Raffinière et de l’Empire (1808), titré comte par Louis XVIII, il commande, à l’issue de sa dernière campagne, la division militaire de La Rochelle. Après 1815, il est élu député de la Charente-Inférieure, mais se consacre surtout à ses fonctions d’inspecteur général de l’infanterie. Ce glorieux parcours -40 ans de service, 18 campagnes, 30 combats, 14 blessures- vaudra, à celui qui fut l’un des plus illustres soldats qu’ait produit le Poitou, d’être élevé à la dignité de Grand-croix de la Légion d’honneur et d’avoir son nom inscrit sur l’Arc de triomphe de l’Étoile.
Hervé du Boisbaudry a puisé dans la très riche correspondance que le général Olivier-Macoux Rivaud entretenait avec sa femme, et qui décrit cette période mouvementée, glorieuse et fascinante à plus d’un titre.

Année de publication : 2017
Lieu et maison d'édition : Editions de La Lettre Active
Nombre de pages : 262
[Laisser un commentaire] ou consulter les commentaires ci-dessous :

Nombre de commentaires : 2
Espagne, Posté : 26 août 2018, 13:56   Sujet du message : Re: [ Napoléonothèque ] Le général RIVAUD, un royaliste à la gloire de Napoléon
Bonjour.
Je viens de terminer ce livre.

Voici un général grandement méconnu, qui quitta les champs de bataille après Wagram, suite aux blessures accumulées depuis 1793.

L'auteur puise dans l'abondante correspondance qu'entretînt le général Olivier-Macoux Rivaud de la Raffinière avec son épouse Charlotte.
Il est de tous les combats dans le Nord avec les troupes révolutionnaires, puis en 93, puis rejoint la Vendée en 94, où les atrocités le marqueront à vie. ensuite, c'est l'Italie, avec un général "débutant". il ne sera pas du voyage en Egypte, à son grand regret, mais sera de nouveau en Italie, avec le Consul Bonaparte, à Montebello, puis à Marengo, où il se couvrira de gloire dans ce même village, sous les ordres de Victor et de Lannes. Ensuite, viendra Austerlitz avec l'Empereur, où il se fera également remarquer. A cette occasion, l'histoire du chien "Moustache" est racontée.
Mais son plus haut fait d'armes, fut la capitulation de Lübeck, qu'il reçoit de Blücher, avant que Bernadotte, puis Murat, n'en récupèrent toute la gloire. L'auteur raconte même, qu'il fut le premier à qui la Suède proposa de devenir prince héritier, car c'est lui qui eut à faire aux troupes suédoises (pages 188 et 189).
Il décède à 73 ans, lieutenant-général, soutenu par sa fille Cléopâtre, qui deviendra plus tard la supérieure d'un couvent.

Très agréable récit, concernant un homme qui fut toujours reconnu comme excellent militaire, par Napoléon même, et qui eu fait un honorable Maréchal s'il avait été plus "mondain".
:salut:
L'âne, Posté : 27 août 2018, 13:31   Sujet du message : Re: [ Napoléonothèque ] Le général RIVAUD, un royaliste à la gloire de Napoléon
Espagne a écrit :
26 août 2018, 13:56
Voici un général grandement méconnu, qui quitta les champs de bataille après Wagram, suites aux blessures accumulées depuis 1793.
Très agréable récit, concernant un homme qui fut toujours reconnu comme excellent militaire, par Napoléon même, et qui eu fait un honorable Maréchal s'il avait été plus "mondain".
Merci pour ce retour cher Espagne.